Institut
Néerlandais

Centre culturel
des Pays-Bas

Menu

IN action

Dans la presse

Articles sur l'IN et la menace de fermeture

Un recueil des citations trouvées dans la presse.

France Culture : émission du 19/09/2012
sur l'exposition actuelle Trough an open window et la situation critique de l'IN. Avec l'opinion de Frédéric Bonnet (Le Journal des Arts) Richard Leydier (Artpress) et Yasmine Youssi (Télérama). A partir des 30 min dans l'émission La Dispute.
Ecoutez ici

"L’Institut néerlandais ne doit pas disparaître !"
Philippe Noble, Christophe de Voogd, Patrick Lamentini, anciens directeurs de la Maison Descartes à Amsterdam.
Article non publié. Lisez l'article ici

« Coup de gueule. Vive l’Institut Néerlandais ! La foudre s’est abattue à Paris, le 13 juillet, sur l’Institut néerlandais.[…] On emboîte le pas à tous ceux qui sont attachés à ce petit territoire néerlandais (40 000 personnes chaque année) pour protester ! A deux pas de l’Assemblée, il dispense des cours de langues, orchestre des spectacles (musique, théâtre, danse), des expos pointues (photo, vidéo) ou populaires (Rembrandt)…On espère que l’imbroglio sera bientôt dénoué. Sinon on invitera le président Hollande à se manifester ! »
B.P, Télérama

« Le centre est l’un de deux seuls dont les Pays-Bas disposent dans le monde, avec celui de Jakarta [...] Expositions, ciné-club, musique de chambre, théâtre, danse, littérature figurent à son programme, en faisant un des plus actifs de la quarantaine de foyers culturels étrangers que compte Paris. »
Vincent Noce, Libération

« L’heure est aux économies, on l’aura compris, aux Pays-Bas comme ailleurs : afin de réduire ses dépenses, le ministère des
Affaires étrangères néerlandais a décidé de supprimer, à partir de l’année 2015, la subvention versée à l’Institut Néerlandais, à Paris, ce qui aboutirait concrètement à sa fermeture.[...] En attendant, il serait intéressant de connaître les économies réelles que permettrait la fermeture de l’Institut Néerlandais [...] Des économies de bouts de chandelles face à la perte d’une vitrine aussi prestigieuse ? »

Bénédicte Bonnet Saint-Georges, La tribune de l'art

« La culture est en danger aux Pays-Bas et l'Institut Néerlandais de Paris est en péril : un "zap-mail" à la Reine.
[…]L'Institut Néerlandais de Paris en sus de sa vocation interdisciplinaire (expo, concerts, films, conférences) et de ses cours de langue (comme tout institut culturel qui se respecte) est, en effet, un outil spécifique d'histoire de l'art..»

Elisabeth Lebovici, Le beau vice

« L'Institut néerlandais de Paris est en danger : le ministère des affaires étrangères des Pays-Bas compte le priver de subventions à l'horizon 2015, lui reprochant son « manque de rentabilité et de modernité» ainsi que son coût. Les missions culturelles néerlandaises sont menacées ailleurs dans le monde - à Beyrouth et à Amman notamment - et il ne devrait en subsister que neuf d'ici à quelques années dont celles de New York, Londres et Berlin, citées, elles, en exemples de bon « rendement culturel», sans que l'on sache ce que recouvre exactement cette notion dans le jargon de la bureaucratie de La Haye. […]. Aux Pays-Bas, c'est tout le secteur culturel qui est en émoi à la suite des restrictions budgétaires et d’une politique qui affiche sans vergogne des objectifs «antiélitistes». »
Jean-Pierre Stroobants, Le Monde

 

 

Share

Institut Néerlandais 2012top